Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 octobre 2010 7 31 /10 /octobre /2010 22:23

La ville de Tablat, notre ville, connait ces derniers temps, disons depuis un peu plus d’un an, une certaine effervescence culturelle sans précédent depuis notre indépendance et ce avec la création de plusieurs associations culturelles et sportives.

Les scouts en tête ont crée trois ou quatre associations qui se font un peu de « concurrence » entre elles et c’est tant mieux pour le réveil culturel de la ville. La dernière association en date est celle concernant l’écriture de l’histoire de Tablat, un défi que les tablatis se feront un honneur de relever compte tenu de la difficulté de la tâche, et la future association relative à l’organisation du tournoi de l’école de football en hommage à feu Hadj Abdelkader TIDJANI qui s’était totalement investi pour le développement du football à Tablat. On reviendra, certainement, un jour sur le parcours sportif de cet authentique moudjahid.

Ainsi, sur le plan socioculturel, une place de choix a été réservée aux jeunes alors qu’une catégorie de notre population a été, ce me semble, totalement oubliée : il s’agit des vieilles personnes « de nos vieux », qui ont droit à notre plus grand respect et plus particulièrement des centenaires.

 

Sous d’autres cieux, les personnes centenaires sont entourées de tous les égards et un hommage leur est rendu à chaque occasion tant par leur propre famille que par les autorités publiques des lieux où elles résident.

 

Et chez nous ? Qu’en est- il ? Rien !

 

C’est pour cette raison que je voudrais attirer l’attention de nos élus sur le devoir, l’obligation même, de prendre en charge nos centenaires en s’inquiétant sur leur état de santé, sur l’état de leurs ressources financières et , en un mot, sur leurs conditions de vie en général.

 

Ces centenaires doivent se sentir choyés et aimés par leurs concitoyens car, à cet âge, chaque geste vaut son pesant d’or ! Il faudrait organiser, en leur honneur, des réceptions à l’occasion de nos fêtes légales et religieuses et leur permettre de vivre leurs dernières années – que nous souhaitons nombreuses – dans la sérénité et dans la dignité !

 

C’est dans ce contexte que ce week end, j’ai recherché et trouvé un de nos centenaire connu en la personne de ammi AHMED DAOUADJI , plus connu à Tablat sous le pseudonyme de MAKHICHE. Il va  allègrement sur ses 101 ans !

Bon œil, bon pied, il se déplace encore de façon autonome de chez lui jusqu’à son café habituel, pas tous les jours malheureusement ! On lui souhaite tous une longue vie parmi nous. Si on peut, un jour, réunir l’essentiel sur sa vie, nous publierons sa biographie. In challah !

Il y a une autre personne qui n’est pas loin d’être centenaire, à Tablat. On ne l’oubliera pas.

 

Sur ce, chers amis lecteurs – et je sais que vous êtes nombreux – que pensez de cette idée ? Vos avis et commentaires seront les bienvenus !

 

Djamal TIDJANI

 

MAKHICHE3

 

Notre centenaire en gros plan. La cachabia est de rigueur en ces temps froids :

 

 

MAKHICHE

 

Notre centenaire devant le café de Zougali à Tablat où il est toujours entouré par des jeunes tablatis. Je me suis photographié avec lui et il était tout content lorsque j'avais décliné mon identité. On se connait mais il était surtout un ami de feu mon père.

 

 

MAKHICHE ET DJAMAL TIDJANI

 

L'image est un peu floue à cause de la maladresse de mon ami Ali MOUSSAOUI qui m'avait accompagné.Il ne sait pas bien se servir d'un appareil photo !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sellali Mohammed 12/12/2010 11:08


Assalamou Allikoum
Al HamdouLLIllAH
Djamel, cela fait plaisir de te lire de nouveau, je vois que tu as réparé ta machine électronique, et j'ai beaucoup apprécié ton commentaire, sur la visite de Mr le Wali de la Wilaya de Médéa,
qu'il faudrait remercier pour cette initiative heureuse.Merci, à lui de ma part.Doumtoum firi3ayatiALLAHI wa hifdhihi.MOHTABLATIELOUARGLI.


Sellali Mohammed 06/12/2010 16:13


Assalamou Allikoum

Cher ami Djamel,

Pour l'ordinateur tu n'as qu'à le réparer car il est indispensable pour échanger des amabilités avec les autres, quant à ce quiest pour la tendinite, Tahor Inchaa ALLAH .Pour ce qui est de l'eau,
je ne suis pas d'accord que l'on décide à ma place, je n'accepte pas les faits accomplis.Pour l'histoire, hereusement que je suis pas chrétien, l'histoire est la base de l'avenir, le piédestal
surlequel,il repose,avant de vous quitter, je vous souhaite une bonne fete de Mouharem, à vous votre famille, et tous les musulmans, et musulmanes.Doumtoum fi ri3ayati ALLAHI wa hidhihi.ALLAH
eychafik ya Djamel, il faut prier pour remercier DIEU TOUT PUISSANT qui ne t'a pas oublié.MOHTABLATIELOUARGLI.


Djamal TIDJANI 01/12/2010 21:10


Salut, Mohamed

Tu as vu juste : j'ai eu une panne d'ordinateur et une autre.......physique. Je traine une tendinite assez sévère et il m'est vraiment difficile de tapoter , actuellement,sur un clavier.

Pour revenir aux péripéties d'antan, celles des années de plomb, il n'est plus nécessaire d'en parler. Comme disent les chrétiens : "la messe est dite" et ce depuis bien longtemps !
L'anonymat a toujours été pour moi une révulsion ! On ne vit qu'une seule fois, sur Terre. Alors, un peu de cran, de temps à autre n'a jamais tué !
Maintenant, effectivement, on a tous compris que feu H.Boumedienne a souvent prêché dans le désert.
En conclusion, les débats sur l'eau ou un autre sujet sont parfois inutiles pour la bonne raison que les décisions sont déja prises ailleurs. Le citoyen est toujours considéré comme un impotent ne
sachant pas où se situent ses intérêts ! Il y a toujours des "gens" plus intelligents que lui pour penser à sa place.L'éternel recommencement !
Alors, cher ami Mohamed, buvons du lait caillé........

A +


Sellali Mohammed 01/12/2010 11:33


Assalamou Allikoum,Djamel, tu es en panne de langage, ou en pleine méditation?
J'aimerais répondre au rédacteur du commentaire n°25, en lui confirmant ses appréciations à mon sujet, je les connais bien ces cocos.En 1976, j'avais cru bien faire en m'attaquant à la
réaction(souvenez-vous, on était avec feu HAOUARI BOUMEDIENE,avec lequel j'avais accompli trois campagnes de volontariat estudiantin, pour que réussisse la Révolution agraire). j'avais beaucoup
appris sur le terrain du Volontariat en constatant de visu et de près que notre regretté Président pousssait un ane mort.Ala base les gens faisaient le contraire de ce qu'il recommandait; pauvre de
nous!).Puis j'avais voulu refaire la meme chose à Tablat, sans penser un instant, que j'aurais une grande frange de la société médiévale, contre moi,car je dérangeais leurs intérets.Il fallait se
taire, et laisser les gens voler, et dilapider les biens d'autrui.Je ne regrette pas ce que j'avais fait, car j'avais photographié la société, et gardé des souvenirs immortels.Je connais très bien
ce milieu, où j'avais vécu en orphelin, mais grace à DIEU TOUT PUISSANT, j'avais pu terminer mes études, très difficilement.).

N/B:Cher ami Djamel, tu te rappelles, quand on était lycéens, et qu'on allait manger, chez le laitier, du bon lait caillé, avec du beurre frais de vache, c'était merveilleux.Doumtoum fi ri3ayati
ALLAHIwa hifdhihi.MOHTABLATIELOUARGLI.


21& 23 24/11/2010 20:46


il faut juste reprendre l'ancienne conduite qu'il ont considéré comme insuffisante pour la ville mais ne pouvait-on pas la laisser pour la seule fontaine publique qui existait à l'époque? Comme l'a
dit feu m'hamed DAMMA:"aller à l'oued et dire j'ai trouvé de l'eau."Maintenant c'est le barrage d'asserdoun.Les gens viennent de partout pour s'approvisionner aux 2 bassins.nous ,on préfère faire
venir 2 bassins chez nous mais malheureusement les bornés de la terre sont tablatis,hélas.A titre d'exemple,une association de wilaya spécialisée dans l'enseignement des langues vivantes opère sur
l'ensemble de la wilaya à l'exeption de..Tablat.la convention avec la DJS a été signée mais les rsponsables locaus de cette stucture mettent les bâtons dans les roues et l'opération n'a toujours
pas démarré.Si moh ,le zafriste les connait mieux que moi .


Présentation

  • : Tablat, ma ville, le blog de tous les Tablatis
  • Tablat, ma ville, le blog de tous les Tablatis
  • : Tablat, ma ville : est un espace d'échange et de dialogue entre tous les tablatis.
  • Contact

Recherche

Liens