Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 12:39

Voilà, en ce mardi 12 juin 2012, le minaret de la mosquée « El Attik » a été « étêté ». Comme  prévu,  les travaux de démolition du minaret devaient commencer par le « haut »…………et après le départ des cigognes.

 

Sentant instinctivement les coups du marteau piqueur proches, le couple de cigognes qui avait élu domicile sur le sommet du minaret a « ordonné » aux deux cigogneaux d’accélérer les exercices de vol qu’ils avaient  commencé depuis quelques jours (c’est la période, fin juin-début juillet).

 

D’après les dires, c’était un beau spectacle : aux premiers coups de pioches, les cigognes évacuèrent les lieux. Mais si les exercices « forcés » ont permis aux deux cigogneaux de quitter le nid douillet à temps, cela n’a pas empêché l’un d’eux  de faire  une chute en se blessant à la patte…………et c’est là que les tablatis  entrèrent en jeu : en deux temps, trois mouvement, le cigogneau a été capturé et « évacué » en toute urgence chez le vétérinaire qui la soigné et remis sur………………patte !

 

Actuellement, les quatre cigognes ont trouvé refuge sur les toits des maisons avoisinantes et se préparent, comme chaque année, à quitter la région pour des contrées du nord dont le climat est plus clément pour ces échassiers un peu encombrants au regard de la taille de leurs nids mais ô combien utiles pour les équilibres écologiques.

 

Photo-0008.jpg

On dirait que le minaret n'est pas droit...........mais ce n'est qu'un effet d'optique !

Photo-0009.jpg

Heureusement que les escaliers intérieurs vont faciliter les travaux de démolition sans recourir à des engins "spécialisés"........et coûteux.....

Photo-0011.jpg

Penché...........ou pas ?!

Photo-0010.jpg

Non, ce n'est pas la tour de Pise..............

 

DSC07533.JPG

 

 

Le minaret..................a été vaincu................il ne reste plus que du sable..........

Nous sommes en juillet 2012................Quelle sera la durée des travaux de construction de la nouvelle mosquée ? On le saura, inchallah, dans les prochains mois....................

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
1 juin 2012 5 01 /06 /juin /2012 22:06

DSC07374.JPG

En ce jeudi 31/05/2012, la pelle qu'on voit encore sur le chantier ( le vendredi 01/06/2012) a presque "terminé" la démolition de la mosquée.................puisqu'il reste encore le minaret. Debout , comme un " i" défiant les engins de démolition....

Non, ce n'est qu'une question de temps et de disponibilité d'engins plus performants............en attendant que la famille cigogne veuille bien changer de domicile !

Vu l'état de la mosquée, beaucoup ont reconnu que l'édifice menaçait ruine et que sa reconstruction était la meilleure solution sur le double plan de la sécurité des personnes et sur l'accroissement des capacités d'accueil de la future mosquée.

Qu'Allah nous aide dans la construction de cette mosquée et guide les bienfaiteurs vers la caisse du trésorier de la commission. Il y a , à ce jour, de bonnes augures puisque les travaux de démolition n'ont pratiquement rien coûté à la commission de la mosquée. Que du bénévolat. Un grand merci aux propriétaires de camions et d'engins de travaux publics qui se sont relayés , ce jeudi, pour mener à bien la démolition et le transport des gravats. Une bonne action de solidarité !

 

DSC07384.JPG

DSC07379.JPG

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 10:27

Ces photographies sont destinées à notre diaspora dispersée un peu partout dans le monde. Nos " émigrés" pourront, ainsi, suivre par l'image la démolition et, inchallah,  la reconstruction de la nouvelle mosquée "EL ATTIK" de leur ville, Tablat.

 

Pour la petite histoire, que l'on sache que le minaret restera "debout" tant que les deux petits cigogneaux n'auraient pas pris les airs avec leurs "parents" ! Déjà qu'ils sont dérangés par les bruits des engins,  des marteaux et autres coups de pioche !!! Il ne faudrait pas les stresser; comme cela, ils reviendront l'année prochaine.

 

Toujours concernant le minaret, certains - et ils n'ont pas tort a priori - voudraient conserver ce minaret et revoir, si besoin, l'architecture globale de la mosquée.

 

DSC01360.JPG

Les "anciens" vous diront que cela ressemble à la vieille mosquée, du temps où l'oncle de Hadj Ahmed Bouamama en était l'imam.

DSC01371.JPG

Cet engin appartient à un entrepreneur privé de Tablat............et, naturellement, bénévolement.

DSC01368.JPG

Les camions d'un autre entrepreneur de Tablat ( Allahyarhmou), connu pour avoir contribué de façon conséquente à la deuxième mosquée de Tablat sont là pour transporter les gravats.

DSC01365.JPG

Voici , ce fameux minaret avec, perchées à son sommet, "nos" cigognes !!! Le plus haut "placé" semble superviser les travaux !

DSC01358.JPG

Non, les travaux de démolition ont été autorisés...........la voiture de la police n'était là que par hasard.......

DSC01372.JPG

De dos, on pourrait reconnaitre El Hadj Rabai Ahmed, le Président de la commission de la mosquée. Il supervise, à sa manière, les travaux , sachant qu'il est menuisier de son état !

DSC01363.JPG

Une des entrées principales de la future mosquée serait de ce côté.........

 

DSC01370.JPG

El Hadj Ahmed fait semblant de diriger les travaux.......mais il salue, plutôt !

 

DSC01373.JPG

L'union , dit-on, fait la force...............la preuve !

DSC01364.JPG

Il ne reste pas grand chose des gravats.............sur les prochaines photos ( pour le week end du 25/05/2012), il ne devrait rester que la salle de prière( ancienne mosquée).

 

Le mot de la fin...........pour rire , un peu. Il y avait beaucoup de badauds, ce samedi 19 mai 2012 sur le trottoir d'en face et près du café de Benarab. On peut dire que chaque badaud était un " architecte" en puissance. Chacun y allait de ses " conseils" pour soit la démolition soit la reconstruction.Ainsi va la vie à Tablat.

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
3 mai 2012 4 03 /05 /mai /2012 16:11

DSC07210.JPG  

L'entrée provisoire de la mosquée durant les travaux....

DSC06957.JPG

DSC06956

DSC06952

 

DSC06953

 

DSC06955

 

DSC06951

Ce sont certainement les dernières photos que nous verront de la mosquée "EL ATTIK" de Tablat. Les dommages dus à la vétusté de cet édifice à l'extérieur sont nettement visibles. A l'intérieur, l'état des lieux est comparable. A regarder de près, on se dit que la prochaine secousse tellurique sérieuse ferait tomber la toiture. En hiver, l'eau de pluie ruisselle sur les murs lorsqu'elle ne "tombe" pas en pleine salle de prière !

Ceci explique, d'ailleurs, les raisons qui font que les travaux de démolition et de reconstruction doivent démarrer le plutôt possible. 

Pour permettre aux fidèles d'accomplir sans discontinuité leurs prières, des travaux ont déja commencé pour changer l'entrée de la mosquée ( côté est de la mosquée) et mettre en service un nouvel espace pour les abblutions.

 

Devant cette situation de quasi danger pour les fidèles de la mosquée, certains ne comprennent pas pourquoi les travaux de démolition ont autant tardé. Ce sont, certainement, des difficultés financières qui sont à l'origine de ce retard.

 

Mais les difficultés administratives , financières et techniques ne sont pas les seules raisons  de cette situation.

Les responsables de la mosquée en charge des travaux ont, effectivement, rencontré quelques soucis techniques ( ou pratiques) pour démolir le minaret de la mosquée .

Mais le grand problème pour eux, c'est la présence d'un nid de cigognes sur le sommet du minaret ! Personne ne voudrait prendre la responsabilité de détruire ce nid avant qu'une solution adéquate soit trouvée ( changer le nid d'endroit).

Ni plus ni moins !!!!

C'est tout à l'honneur de ces messieurs ! Une bonne leçon de morale islamique pour les détracteurs de notre religion !

 

Prions que le cigogneau qui se trouve là haut dans son nid douillet ne soit pas dérangé avant qu'il ne prenne son envol !

 

N'oublions pas d'apporter, chacun selon ses capacités et ses moyens, notre pierre pour la construction de la nouvelle mosquée.

 

Djamal Tidjani

 

  DSC07217

Les travaux de démolition ont commencé en ce samedi 05 mai 2012.................

DSC07216

Ce mur a été construit en 1975.......On aperçoit, à l'intérieur, l'imam Rachid "dirigeant" les travaux....

 

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 13:13

27-04-2012 13-12-46

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
8 avril 2012 7 08 /04 /avril /2012 19:22

 

Nous reproduisons, ci-dessous, un article paru dans le quotidien Liberté de ce jour annonçant le décès de M'Hamed Talbi.

La photo utilisée par le journal est celle qui a été prise à Tablat le 17 mars 2012 lors de l'hommage rendu à la mémoire de feu Hadj Abdelkader Tidjani et publiée dans notre blog. Très fatigué, le défunt M'Hamed Talbi avait tenu à monter les marches de la tribune pour prendre le microphone et rendre , personnellement, hommage à la mémoire de Hadj Abdelkader Tidjani et  remercier ses anciens amis du gouvernement d'avoir rejoint la jeunesse pour la célébration de cette journée du souvenir.

Qu'ils reposent en paix, tous les deux, auprès de leur Créateur.

 

A cette occasion, l'administration du blog s'associe avec la jeunesse de Tablat pour exprimer ses condoléances les plus attristées à la famille du défunt. A Dieu nous appartenons et à Dieu nous retournons.

 

L'administration du blog

 

Mhamed Talbi n’est plus

Par : Rédaction WEB

M’hamed Talbi, ancien joueur, ex-entraîneur et ex-président du RC Kouba, n’est plus. Il s’est éteint ce dimanche, aux environs de 14h, au service de cardiologie de l’hôpital Parnet. Il était hospitalisé depuis plusieurs semaines suite à un malaise cardiaque. M’hamed Talbi a porté dans les années 70 et 80 le maillot du RC K et aussi celui d l’USMAlger et de la JSK. Il était également l’adjoint de Mahieddine Khalef aux Jeux méditerranéens de Split en 1979.

R.W

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 23:31

 Cet article m'est venu à l'esprit à l'occasion de ma dernière visite à Tablat, ce mardi 27 mars 2012,  où j'ai appris, malgré moi, que nous étions candidats, aux prochaines élections, mes deux amis qui m'accompagnaient et moi. Pure invention, bien sûr !

En effet, depuis le lancement de l’opération relative aux prochaines élections législatives du 10 mai 2012 et locales du mois de septembre, les supputations vont bon train à Tablat comme dans toutes les villes d’Algérie. Ce qui est, en soi, tout à fait « normal » comme dirait le jeune du coin !

Mais ce qui frappe le plus chez certaines personnes à Tablat, c’est qu’elles prêchent le faux pour avoir le vrai mais d’une façon tellement maladroite que cela donne envie, sur le champ, d’en rire !

Quelle est leur « tactique » ? Elles abordent leur interlocuteur et lui posent, pince sans rire, des questions du genre : alors, les élections ? Ou bien : tu t’es inscrit sur quelle liste?

La plus sournoise des tactiques est celle qui consiste à faire circuler des rumeurs sur telle ou telle personne  qui se serait portée candidate à la députation. Le «  poste » de député est très prisé par les temps qui courent ! Mais là où le bât blesse, c’est qu’en plus de la fausse rumeur, les critiques et les invectives sont lancées et de la façon la plus virulente contre les honnêtes gens qui sont visées. Est-ce pour les décourager au cas où….. ?

Mais en définitive, nous sommes en droit de nous poser des questions, nous qui ne cherchons nullement à briguer un siège de député ou d’élu municipal : pourquoi et pour qui « roulent » ces gens, ces apprentis «  sondeurs ».

La raison est toute simple. De nombreux candidats ont peur de la probable concurrence de « l’autre », cet «  autre » qui risquerait de leur ravir, à coup sûr, la place tant convoitée et ce en raison de ses compétences et de sa bonne moralité.

Je vous laisse le soin de tirer la moralité de l’histoire !

Djamal TIDJANI

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
19 mars 2012 1 19 /03 /mars /2012 21:36

 


  

  El Hadj Abdelkader Tidjani, Allah Yarhmou, à Tidjai, dechra de ses ancêtres, en 1982.

 

1982---TIDJANI-ABDELKADER.jpg

 

Est-ce un choix délibéré de la part de l’équipe des jeunes organisateurs ou un pur hasard du calendrier, toujours est-il que  la journée consacrée à la mémoire de notre regretté El Hadj Abdelkader Tidjani a été célébrée la veille de la signature des accords d’Evian consacrant la victoire du peuple algérien sur 132 ans de colonialisme.

 

Quelqu’un avait dit, à juste titre d’ailleurs, que cet hommage est venu avec un certain retard car El Hadj Abdelkader Tidjani méritait cela depuis bien longtemps. Oui, mais l’essentiel est là : à l’unanimité, ses anciens collègues du gouvernement, ses amis d’enfance, ses compagnons d’infortune pendant la guerre de libération et surtout les jeunes ont, enfin, clamé haut et fort les qualités et la moralité irréprochable de cet homme dont la vie n’a été que sacrifices pour son pays.

 

Oui, cet hommage, bien que tardif, a, par sa dimension, réhabilité pour toujours la noble mémoire de cet homme.

 

Oui, je peux dire, personnellement, qu’il avait beaucoup souffert  de l’injustice dont il avait fait l’objet de ses pairs et également de l’ingratitude de certains de ses concitoyens qui se reconnaitront. Il m’en parlait à chaque fois que nous faisions, ensemble, le trajet sur Alger.

 

Il n’avait, cependant, aucune rancœur mais juste une grande amertume qu’il évacuait rapidement en faisant une pirouette de la main, comme si le geste débarrassait de sa vue ses détracteurs. Avec tout cela, il ne citait presque jamais de noms de personnes, signe d’une noblesse d’âme.

 

Il était de mon devoir d’ouvrir cette parenthèse à la mémoire d’un être qui nous était très cher et prions Allah pour qu’Il l’accueille dans son vaste Paradis. Allah yarhmou.

 

Fermons cette parenthèse et revenons à cette belle journée du 17 mars 2012 où les douceurs du printemps étaient bien présentes. La nature était souriante ce jour là comme le faisait souvent « notre » Si Abdeka de son vivant.

 

Pour l’histoire, il y a lieu de signaler, pour ceux qui ne le connaissent pas, que El Hadj Abdelkader Tidjani a fréquentait l’école primaire de Tablat avant de rejoindre le lycée de Maison Carrée (Abane Ramdhane actuellement), lycée qu’il  quitta en 1956, suite au mouvement de grève lancé par le FLN,

Il ne perdit pas son temps et activait dans la résistance à Tablat, tout en travaillant dans l'administration des services des Ponts & Chaussées de Tablat et ce  jusqu’en 1959, où il fut arrêté, suite à l'interception  d'une lettre qu'il avait envoyée "au front", lettre retrouvée chez un moudjahid de Tablat fait prisonnier par l'armée française Il connut, alors,les geôles du sinistre 2ème bureau de Tablat et ensuite les cellules  de la prison de Serkadji et de Oued El Fodda .Libéré en 1961, il sera assigné  à résidence dans cette ville jusqu’en 1962 avec interdiction absolue de retourner dans sa ville natale..

Après quelques mois de répit durant l'été 1962, liesse de l'indépendance oblige, il a vite fait de rejoindre l'administration publique à Alger.Il passa avec succès, en 1964, le concours d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration ( section «  administration publique).

Brillant élève, Il est sorti major, en 1968, de la première promotion 1964 -1968 baptisée «  Emir Abdelkader ».

Dès sa sortie de l’ENA il fut affecté à la Présidence de la République où il occupera divers postes dans l’administration avant d’être désigné, durant de longues années, au poste de Directeur de l’Administration Générale ( DAG), poste qu’il ne quitta que lorsqu’il avait fait valoir ses droits à la retraite.

 

Parallèlement à ses fonctions dans l’administration, il avait une autre occupation, disons une passion : le foot ball.il fut l’un des membres fondateur de l’équipe de foot ball de Tablat – actuellement le MBT.

L’épopée de cette équipe sera relatée au fur et mesure de la publication des photos dans ce blog.

 

Il fut rappelé à Dieu le 14/11/1997 à l’âge de 60 ans suite à une insuffisance rénale sévère. Allah Yarhmou.

 

Tous nos remerciements aux jeunes qui ont organisé cette journée et qui ont donné, une fois de plus, une autre leçon à leurs aînés...............qui ont retenu la leçon. Tous nos remerciements aux autorités locales notamment le Chef de la Daira et le Président de l'APC de Tablat qui n'ont ménagé aucun effort pour venir en aide à ces jeunes quelque peu dépassés par la tournure des évènements.

Un remerciement, aussi, à tous les amis de  El Hadj Abdelkader Tidjani qui ont délaissé, le temps d'une journée, leurs occupations pour venir à Tablat  manifester leur solidarité  à ses enfants et à la jeunesse de Tablat.

Je terminerais le chapître des remerciements en attribuant une note spéciale à Monsieur Mohamed Khiat, neveu de Hadj Abdelkader Tidjani,qui a été en quelque sorte la cheville ouvrière dans l'organisation de cette mémorable journée et ce pour avoir soutenu de bout en bout les jeunes de Tablat dans leur initiative on ne peut plus louable et d'avoir invité les anciens amis et collaborateurs de son oncle.,

Djamal Tidjani

 

Article paru dans le quotidien La Jeune République du 16 mars 2012:

Clipboard01-copie-3.jpg

 

1964-1968.jpg

 

Voici la photo souvenir de la première promotion de l'ENA (1964-1968) baptisée " Emir Abdelkader". Si Abdeka est au milieu du dernier rang, habillé d'un costume noir. 

 

Maintenant que les présentations ont été faites, passons au reportage de cette journée.

 

DSC05874

 

Après le dépôt d'une gerbe de fleurs par le Wali et les enfants du défunt, lecture de la Sourate El Fatiha par l'imam Rachid. On voit à la droite de l'imam, Ali Challabi (beau frère du défunt), l'ancien ministre de l'intérieur, Mustapha Benmansour et le Wali de la wilaya de Médéa, Brahim Merad.

DSC05871

A gauche, Moussa et Karim Tidjani, les fils de Hadj Abdelkader .......

DSC05873

L'imam Rachid a dit que ce sont les bonnes actions et  les qualités humaines du défunt, de son vivant, qui explique le nombre important des personnes qui se sont déplacées au cimetière pour se recueuillir sur sa tombe.

DSC05876

 

L'arrivée de Abderahmane Belayat au cimetière, reçu par Mohamed Khiat et Brahim Zergui....

 

DSC05889

Un jeune élève de la mosquée "El Attik" récitant une sourate du Saint Coran...

DSC03283

Après la lecture de quelques versets du Coran.....l'hymne national Kassaman...

DSC03284 

Kassaman....suite. La salla s'est avérée exiguê car il y avait autant de monde à l'intérieur qu'à l'extérieur !

DSC05878

L'ancien ministre de l'intérieur, Mustapha Benmansour en discussion avec le wali de la wilaya de Médéa. A côté, l'ex wali de Naama. Monsieur Bouallal

DSC05882

Le Chef de la Daira de Tablat, Abdelaziz Djouadi, qui a beaucoup aidé les jeunes dans l'organisation de cette journée.

DSC05888.JPG

 

Abderahmane Belayat et Mohamed Khiat...

 

DSC05890

Vue partielle de l'assistance..

DSC05891

Vue partielle de l'assistance.....avec, au milieu, Monsieur Mohamed Aouali, un autre grand commis de l'Etat.

DSC05892

Vue partielle de l'assistance..

DSC05893

Vue partielle de l'assistance..

DSC05895

Vue partielle de l'assistance..

DSC06761.JPG

 

Les deux cousins, Karim et Djalmal Tidjani.......qui s'épaulent instinctivement !

DSC05954

En force, les Tidjani.....A gauche, Aziz qui est venu de sa lointaine ville de Paris, au milieu El Hadj Mohamed "le moudjahed" qui s'est prendre par l'armée française à Tablat avec son ami "tchambrika" et à droite, Ahmed l'ainé des Mohicans!

 

DSC05948.JPG

 

Aziz Tidjani avait retrouvé ses anciens amis.....ici avec Ramdhane Bouachaoui .....

DSC05898

Lecture du message de Monsieur Mohamed Rogab, Secrétaire particulier du Président de la République, par son représentant.

DSC03296.JPG 

 

Allocution de Monsieur Abderahmane Belayat très remarquée.Dans une intervention improvisée et sans démagogie aucune, il a, comme à son habitude, longtemps parlé mais , cette fois-ci, c'était pour livrer à la jeunesse et à la population de Tablat un témoignage saisissant sur El Hadj Abdelkader Tidjani.

Il parlait en connaissance de cause puisqu'il faisait partie de la même promotion de l'ENA.

Il a également souligné les qualités de ce grand commis de l'Etat qui voulait donner à l'Administration algérienne tous ses titres de noblesse.

Il a évoqué les relations que Si Abdeka avait avec d'éminents professeurs étrangers et avait cité, entre autre,  Stephane Hessel ( l'auteur du livre intitulé " indignez-vous").

 

DSC05901.JPG

Mohamed Khiat, le neveu de Hadj Abdelkader Tidjani. Il a retracé le parcours de son oncle en reprenant les moments forts de sa vie. On retiendra, avec lui, cette phrase de son oncle " les études n'ont pas d'âge" lorsque le tout petit Mohamed lui demanda "pourquoi  as-tu un cartable à la main" et que ce dernier lui répondit qu'il allait à l'école !

 

DSC03306.JPG

Le " toujours jeune Talbi M'Hamed a tenu, malgré la maladie, à faire le déplacement à Tablat et à rejoindre la tribune.....pour remercier les anciens amis de SI ABDEKA d'être, enfin, parmi les jeunes de Tablat pour lui rendre hommage. Il avait les larmes aux yeux !!! Il était sincère en évoquant les qualités humaines de Si ABDEKA.

 

Avec Talbi, on ouvre l'album photos consacré au côté sportif de cette mémorable journée...........

DSC03342.JPG

Les retrouvailles........

DSC05956.JPG

 

Les vétérans du MCA étaient également présents..Omar Betrouni et Ali Bencheikh avec, au milieu, Dahmane Chérifi......un autre cousin des Tidjani...

DSC03346.JPG

La joie de se retrouver ensemble..

DSC05942-copie-1.JPG

 

Pour certains.....les cheveux ont blanchi.....

DSC03345.JPG

On reconnat, de gauche à droite...Zagzi, Deraoui, Isorar et Kabrane...........

DSC05966.JPG

La photo de famille au stade "Abdelkader Tidjani"..........

DSC05959-copie-1.JPG

 

Le " petit" Younes Meziane......avec le " grand" Ali Bencheikh.....

SDC10850

Fateh Djeghdelli, le Président de l'APC de Tablat au stade avec les joueurs......

DSC03365.JPG

Les vétérans du MBT............avec les représentants des autorités locales.................

DSC03369.JPG

Les vétérans du MCA.........

 

  DSC05965.JPG

Toujours les vétérans du MBT.................

SDC10862.JPG

Une phase de jeu du match entre les vétérans du MBTablat et du MCAlger............la victoire est  revenue au MBT...........par courtoisie ?

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
16 mars 2012 5 16 /03 /mars /2012 21:37

En ce vendredi 16 mars 2012, les préparatifs vont bon train à Tablat où les jeunes organisateurs de la journée de demain à la mémoire du défunt moudjahid, El Hadj Abdelkader Tidjani, s'activent comme des diables pour donner à cet évènement un cachet particulier.

Il faut dire que ces jeunes, avec des moyens limités,  n'ont rien laisser au hasard.

Tout ce qu'on peut leur souhaiter, c'est qu'ils réussissent dans cette action qui honore la génération actuelle des jeunes de Tablat.

Attendons demain pour............entendre et.....voir.

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 09:32

Les lecteurs assidus de ce blog ont été nombreux à constater la disparition de tous les commentaires publiés jusqu’au jeudi 16/02/2012.

 

La raison est toute simple : le blog est devenu le déversoir de la haine, de la méchanceté gratuite de la part de quelques intervenants qui  se compteraient, fort heureusement, dans les doigts d’une seule main. Ces funestes et lâches individus, travaillent pour le compte de leurs maîtres, sous le couvert de l’anonymat (sauf pour  leur adresse IP qui s’inscrit automatiquement et qui peut les démasquer à tout moment). Ces maîtres  n’ont même pas le courage de descendre dans l’arène pour s’exprimer. Ils utilisent leurs sbires, choisis dans les plus nauséabonds caniveaux, se nourrissant, non pas de culture universelle, mais d’immondices,  des scatophages  en somme.

 

Il y  a, aussi, ceux qui prétendent faire de la critique « constructive » mais qui ne sont pas capables de lire correctement les avis des uns et des autres  et vont, à leur manière, dans des diatribes où le fiel n’a d’égal que la jalousie morbide et la rancoeur qu’ils portent à leur prochain. Ces gens là  agissent, également, sous des pseudos dont certains ne connaissent même pas la signification.

 

Pour ces raisons, l’objectif premier de ce blog, à savoir la communication et l’échange d’idées entre tablatis, a été laissé de côté.

 

L’administration du blog qui est apolitique et soucieuse du respect du lecteur a été taxée de liens inavoués avec les autorités pour la simple raison qu’elle refuse de publier des commentaires désobligeants et obscènes émanant de la catégorie de gens citée plus haut.

 

Devant cette situation, l’administration du blog avait deux choix : supprimer le blog ou interdire l’envoi de commentaires. C’est, par conséquent, la deuxième solution qui a été choisie. Le blog restera uniquement une fenêtre d’information pour les tablatis de la diaspora.

En attendant des jours meilleurs, avec la nouvelle génération des jeunes tablatis pétris de qualités et débordant d’amour pour leur ville, Tablat.

L'administration du blog

Repost 0
Administrateur du Blog
commenter cet article

Présentation

  • : Tablat, ma ville, le blog de tous les Tablatis
  • Tablat, ma ville, le blog de tous les Tablatis
  • : Tablat, ma ville : est un espace d'échange et de dialogue entre tous les tablatis.
  • Contact

Recherche

Liens